Betclic

Exemple et définition du Freebet (pari gratuit)

Auteur :

Freebet aux paris sportifsLe Freebet signifie littéralement « pari gratuit » en Français. Certains sites de paris sportifs en proposent afin de séduire de nouveaux joueurs ou simplement remercier leurs joueurs pour leur fidélité. C’est le cas du PMU avec ses Secondes Chances, Netbet, JOA ou BetClic. Au préalable, il faut savoir que le freebet n’est pas encaissable, et que vous ne recevrez que les gains supplémentaires liés à la cote. Cela parait logique puisque sinon les bookmakers offriraient de l’argent aux joueurs, sans jamais en revoir la couleur… Bien souvent, les bookmakers imposent également une cote sur ce pari, comme par exemple 1.50 (afin de ne pas miser sur un événement évident, qui permettrait de récupérer le bonus trop facilement).

Voici une illustration de ce que peut être un freebet:

Vous recevez un freebet de 50 euros de la part de JOA Online. Vous décidez de le miser sur un pari avec une cote de 2.00. Voici les deux possibilités:

  1. Soit vous gagnez votre pari, par conséquent JOA vous reverse 50*2.00 – 50 = 50 euros (le montant initial est retiré)
  2. Soit vous perdez votre pari, vous ne perdez aucunement votre mise.

Le freebet ne comporte donc aucun risque pour votre capital, c’est un vrai cadeau de la part du bookmaker.

Utilisation d’un freebet aux paris sportifs

Il faut savoir que les conditions ultra favorables des freebets font qu’ils ne sont pas offerts à tous les clients. En effet, les bookmakers les attribuent à des cibles très spécifiques: potentiels nouveaux joueurs, ou très gros joueurs (objectif de les retenir). Néanmoins, il faut reconnaître que le PMU offre quasiment quotidiennement des paris gratuits via les « Secondes Chances » sur une grande variété de disciplines sportives.

Sachez également que les freebets sont non encaissables: vous ne pouvez pas les retirer immédiatement de votre compte, il faut les jouer obligatoirement. Et comme mentionné plus haut, vous ne toucherez que la différence entre le montant gagné moins le montant initial (gains associés à la cote).

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*