Betclic

Value Bet aux paris sportifs: Erreur de bookmaker

Auteur :

value bet paris sportifsOn entend par Value Bet (ou encore ValueBet) un pari qu’on a placé après une défaillance de prévision venant du bookmaker. Cette notion est évidemment subjective et ne vous permet pas d’augmenter la probabilité de gagner mais simplement d’obtenir des gains plus élevés. Vous jouez donc sur un mauvais « pricing » d’une cote par un site de paris sportifs. Pour être extrême, c’est comme si un bookmaker proposait une cote de 10 pour la victoire du PSG face à Guingamp. Ce genre d’erreurs arrivent rarement (évidemment), mais il faut savoir en profiter: les faiseurs de cotes sont des humains, ils arrivent parfois qu’ils se trompent.

Illustration d’un Value Bet en paris sportifs

Afin de voir concrètement comment les bookmakers se plantent quelques fois, prenons la finale du Rolland Garros en 2009 en guise d’exemple. Cette finale imposait Roger Federer à Robin Söderling. Du côté des bookmakers ou opérateurs de paris en ligne, la cote était de 1.5 alors que dans la logique, ce serait bien le Suisse qui a plus de chance de remporter le tournoi pour de nombreuses raison comme : Federer a beaucoup plus d’expériences et il s’est déjà imposé largement face à ce Suédois.
Au lieu d’une cote de 1.20 à 1.30, donc on peut considérer la cote à 1.50 sur la victoire de Federer comme un valuebet.

Comment reconnaître un value bet ?

Pas évident de déterminer lorsqu’un opérateur paris sportifs fait une telle « bourde ». Il est très rare d’avoir ce genre d’occasions sur le football, car c’est l’un des sports les plus décisifs pour eux (ils représentent environ 65% des mises en 2013), il faut mieux donc se reporter sur des sports mon populaires dans les paris sportifs. Pour évaluer si un pari est un « value bet« , voici l’équation qui doit être vérifiée:

probabilité du résultat * cote > 1

Si cela est le cas, vous pouvez considérer cela comme un value bet (notion encore une fois subjective). Evidemment, il est aussi extrêmement compliqué de déterminer précisément quelle est la probabilité qu’une équipe gagne (ou perde): 83% correspond à une cote de 1.20, tandis que 77% correspond à une cote de 1.30. Un écart assez significatif au niveau des cotes comparé à la différence de pourcentage.

Tout pourrait donc se jouer sur la probabilité, mais la chance et le flair sont également deux paramètres très importants…

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*