Betclic

PMU annonce des résultats 2013 plombés par le turf

Auteur :

Ce n’est pas vraiment une surprise, le PMU a annoncé des résultats 2013 en demie teinte (Rapport 2013) suite à mauvaise performance de son secteur historique, les paris hippiques. Avec un secteur en plein déclin en France (-5% de mises), le bookmaker a été obligé de compenser par des acquisitions à l’étranger et une stratégie agressive de développement de l’activité en ligne. Avec une opération marketing solide sur les paris sportifs et le poker en ligne, le PMU s’est installé comme numéro 2 et 3 sur ces deux segments, dont le premier est en plein essor (+22% des mises chez PMU en 2013).

PMU 2013

PMU, leader au poker et dans les paris sportifs

Si la croissance des mises a été négative pour le PMU (-0.9%), les jeux en ligne ont cru de 3.6%. Comme quoi, les moyens mis en œuvre par le groupe paient, et assurent ainsi la reconversion du GIE. Avec 25% de parts de marché aux paris sportifs et 10% au poker, PMU a trouvé la bonne stratégie de communication pour séduire une nouvelle clientèle. Actif sur plusieurs médias pour conquérir une nouvelle cible (partenariat avec M6, Orange.fr ou TVTak), le PMU est un modèle de réussite dans les jeux d’argent. Nul doute que pour la Coupe du Monde de football au Brésil en juin, il saura afficher sa meilleure image pour séduire une grande partie des nouveaux parieurs (occasionnels). Les concurrents n’ont qu’à bien se tenir…

Pour en savoir plus, retrouvez notre test complet PMU sur ce lien.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*