Betclic

T1 2014 : L’ARJEL publie les résultats trimestriels | Paris sportifs

Auteur :

L’ARJEL publie son traditionnel rapport trimestriel sur l’évolution du marché des jeux en ligne. Comme pour le trimestre précédent, les tendances restent les mêmes : les paris sportifs continuent leur croissance impressionnante (+25% vs. T1 2013) grâce à un calendrier favorable, et notamment sur le football (60% des mises) : Ligue des Champions, matchs de L1 à fort enjeu, Coupe de la Ligue… Les deux pics de paris ont été relevés pour le match amical France – Pays-Bas, et pour le match PSG-OM. La Coupe du Monde de football au Brésil qui commencera mi-juin va encore accentuer cette croissance.

ARJEL : T1 2014, paris sportifs

Rapport ARJEL (T1 2014)

En revanche, l’ARJEL en profite également pour montrer le flop des Jeux Olympiques d’Hiver qui n’ont généré qu’1.8 millions d’euros de mises (revus à la baisse par rapport au dernier rapport faisant fi de 3.3 millions d’euros) contre 19.7 millions d’euros pour les Jeux Olympiques de Londres en 2012. Le gendarme des paris essaie de justifier cet échec par le calendrier chargé et le manque de médiatisation de certaines disciplines.

2014 : Quid de la performance des sites de paris sportifs ?

Au contraire, le turf (paris hippiques) continue de décliner, ce qui n’a pas aidé le PMU : le bookmaker historique a connu une baisse de 1.3% sur son PBJ, dont 4.5% à mettre sur le turf. En revanche, le site de paris sportifs se défend bien avec une croissance de 17% des mises, ce qui est plutôt correct compte tenu de la croissance de 24% du leader du marché BetClic. Autre phénomène en forte croissance : le paris sur mobile. Le bookmaker a annoncé qu’aujourd’hui 48% des mises sont enregistrées depuis un smartphone, soit une croissance de 70% par rapport au T1 2013.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*